Tag Archives: gendarmerie nationale

SIGNATURE DE CONVENTION ENTRE L’UNESCO ET LA GENDARMERIE NATIONALE

                   Dernièrement, le 13 juin 2017, a été signée au TOBY RATSIMANDRAVA  une «Convention» entre la Gendarmerie Nationale (GN) et l’UNESCO. Étaient présents entre autres à l’ occasion de la cérémonie: des représentants de l’UNESCO et le général de division RANDRIAMANARINA Christophe, premier adjoint au commandant de la gendarmerie nationale ayant représenté le commandant de la GN. A eu lieu, durant cette cérémonie une remise d’un ordinateur complet et une imprimante pour alimenter le centre de documentation et d’information du commandement. L’UNESCO, par le biais de son représentant a affirmé la prestation de l’organisation d’apporter à tout moment son soutien au profit de la gendarmerie nationale malagasy.

                      La convention qui a été signée formalise les rapports qu’entretiennent la gendarmerie et l’UNESCO, ceci dans le cadre de raffermissement de l’accord de coopération déjà existant entre les deux parties.

                    « C’est tout un système qui est mis, et se met en place, afin de pérenniser les relations qui existent entre la gendarmerie et l’UNESCO » a affirmé le général de division, Premier adjoint au commandant de la gendarmerie nationale dans ses propos de remerciements.

PASSATION DE COMMANDEMENT CIRGN FIANARA

                 Sous le patronage des messieurs les Généraux de brigade chef d’État-major de l’Armée malagasy et commandant de la gendarmerie nationale, la passation de commandement au sein de la  CIRGN fianarantsoa a eu lieu le 08 avril  2016 dernier. A cet effet, le col GELLE Serge (CDT CIRGN sortant)  a passé l’oriflamme à son successeur, le col RAZANAKOTO Andrianirina Yvon.

11 FEVRIER 2016 : COMMEMORATION DE L’ASSASSINAT DU COLONEL RICHARD RATSIMANDRAVA

              Le 11 février 2016 dernier, la gendarmerie nationale, comme chaque année, a tenu une cérémonie de commémoration de l’assassinat du colonel Richard Ratsimandrava, premier commandant de la gendarmerie post colonial, mais surtout Chef d’État malagasy du 5 au 11 février 1975 date de son décès, cela fait déjà 41 ans. La cérémonie s’est tenue à Ambohijatovo Ambony, le lieu où il est tombé sous les balles de ses assaillants, six jours après sa prise de fonction à la tête de l’État. La cérémonie a également commémoré les deux gendarmes, gardes du corps du colonel, à savoir les GP2C Samuel Rabotovao et Bernard Rakotoarisoa.