La gendarmerie dit “NON” à la CORRUPTION.

           Une très bonne attitude de la part des éléments de la brigade de la gendarmerie nationale d’Itaosy s’est enregistrée dans la mémoire du citoyen le 03 janvier 2018 dernier. A cet effet, le commandant de ladite brigade s’est donné l’exemple de ne pas se laisser soudoyer par une tentative de corruption.
Le passage anecdotique conduisant à cette bonne volonté se résume par l’arrestation d’un individu impliqué dans une affaire d’attaque à main armée ainsi que de la détention et vente de drogue. Une fois arrêté et gardé à vue au sein de l’unité, le père du prévenu a tenté d’acheter le commandant de la brigade par une somme de 190.000Ar en échange de la mise en liberté de son fils. Or le CB a tout de suite pris la disposition de saisir la somme et d’arrêter le père vicieux en prenant tous les numéros des billets pour servir comme pièces justificatives devant le tribunal. Par la suite du déferrement survenu le 02 janvier 2018, le résultat est éloquent: le père et le fils se sont mis à l’écrou à Antanimora.
Le comportement du commandant de la brigade Itaosy miroite un bon exemple pour tous les militaires de la gendarmerie dans l’exercice de leurs fonctions et c’est aussi une sommation pour tout amateur de la corruption, voulant ternir le blason de la gendarmerie nationale.