SÉCURITÉ DES SINISTRÉES D’ANDOHATAPENAKA

Le général de Corps d’Armée PAZA Didier Gérard a effectué une descente à Andohatapenaka pour constater de visu l’état des lieux. Il a affirmé durant son passage la primauté du maintien de la sécurité contre les gens malintentionnés qui vont tenter d’en profiter la situation. Il a affirmé aussi que la zone basse d’Antananarivo n’est pas la seule à bénéficier de telle aide mais c’est la raison d’être de la gendarmerie nationale de protéger les personnes et leurs biens sur toute l’étendue de l’île surtout dans la période très difficile telle que le pays endure en ce moment.

Pour sa part, le commandant de la gendarmerie nationale, le général de division RAKOTO François Rodin a rendu visite la commune d’Ampanefy le 27 février 2015 dernier. 5.000 sinistrés ont été enregistrés dans cette commune dont 900 d’entre eux sans abris et 30 toits se sont écroulés à cause de l’inondation.

Par ailleurs, la gendarmerie nationale avec le BNGRC et le corps de protection civile s’occupent des toiles de tentes pour pouvoir aménagé provisoirement des abris pour les sinistrés depuis le jeudi 26 février dernier.