REUNION DES GRANDS RESPONSABLES DES FORCES DE L’ORDRE LE 03 MARS 2014.

La réunion hebdomadaire des grands responsables de l’Armée Malagasy, de la Gendarmerie Nationale, et ceux de la Police Nationale, s’est tenue à la salle d’honneur du Toby RATSIMANDRAVA, le 03 Mars 2014, à 10 heures, dirigée par le GENERAL DE DIVISION, Commandant de la Gendarmerie Nationale, le GENERAL DE BRIGADE, Directeur des Opérations et de Renseignements auprès de l’Etat-major Général de l’Armée Malagasy et le CONTROLEUR GENERAL DE POLICE, Directeur de la Sécurité Publique de la Police Nationale.
Tous les grands responsables au sein des trois entités avec leurs staffs respectifs étaient présents pour assister à cette réunion qui est basée sur  une analyse de la situation sécuritaire durant cette période de flottement politique jusqu’à la formation du Gouvernement de la IV République. Des colis suspects  ont été decouverts durant la semaine dernière dont à Soavimbahoaka, Isoraka, Ambatolampy Tsimahafotsy et Mandrosoa Ambatobe . Ces actes terrorisent moralement la masse de la population  et indirectement veulent dénigrer l’action des Forces de l’ordre qui ne cessent de prendre des mesures en sensibilisant et conscientisant la population laborieuse.
Pour cela les Forces de l’ordre appellent tout citoyen  à être vigilant et de leurs aviser à temps pour éviter le pire.  .
Les forces de l’ordre sont toujours prêtes à faire face à toutes éventualités qui peuvent se produire et prendre toutes les dispositions nécessaires et mesures adéquates pour faire régner l’ordre et la sécurité publique afin de protéger les personnes et leurs biens.
Une solidarité et une cohésion entre les 03 entités (GN-PM-AM), une action dissuasive et une vigilance ont été recommandées par les grands responsables pendant l’exécution de service.
Durant la semaine écoulée, concernant  les actes de banditisme : une baisse de cas par rapport à la semaine dernière a été enregistrée 03 cas contre 08 dans toute l’Ile dont  02 cas dans la capitale, 01 cas à Majunga, Aucun acte n’a été constaté pour les 04 autres  Ex Chef -lieux de Province  dont Toliary,  Fianarantsoa, Toamasina et Diégo
En ce qui concerne  le Vol de bœufs : une baisse de cas  a été enregistrée, 03  contre 10 cas, Aucun  élément  des Forces de l’ordre n’a été blessé ni tué, du côté fokonolona, aucun tué mais 05 autres  blessés,  aucun dahalo arrêté ni tué. Sur les 532 bœufs volés, 52 d’entre eux sont récupérés avec un taux de récupération de 09,77%.
Voici quelques faits saillants de la semaine qui s’achève :
Le 16 Février 2014 à 06 heures, dans le Fokontany et Commune Rurale d’ Andrafaikona, District de Vohémar, la Gendarmerie Nationale d’Andraifainkona a    découvert une arme de fabrication artisanale au domicile de sieur JEAN Lucien. En effet, une personne a  été arrêtée. 01 PA de fabrication artisanale de 7,62 avec 39 cartouches, lot 31-75 ont été saisie par le Poste Avancé de la Gendarmerie Nationale.
Le 23 février 2014 à 18 heures, dans le Fokontany de   Manakatafana, commune et District de  Fenerive- Est, 2135 rondins de bois de rose ont été découvert ; un Bateau Tanzanien baptisé WETTE  embarquant de bois de rose a été échoué au large de la plage suite à un problème mécanique. Ces rondins de bois de rose ont été cachés  par ses équipages à 1 Km au sud dudit lieu. Lors de la descente des éléments GAPJ de la Gendarmerie Nationale d’Analanjirofo ; 12 personnes de l’équipage du bateau Tanzanien  ont été arrêtées. En effet, 11 d’entre eux sont placés sous mandat de  dépôt et 01 admis à l’hôpital de Soanierana Ivongo. Le GAPJ de Fenerive-Est  est saisi de l’affaire et les bois de rose en cause ont étés saisis.    .
Le 25 fevrier 2014 à 04 heures 00, dans le Fokontany d’ Ankitohy, Commune Rurale et District d’ Ankazoabo sud    , un vol massif de 52 bovidés appartenant à TOLISOA  a été commis par des dahalo armés de Fusil de Chasse et armes blanches. La  Poursuite a été engagée par 09 éléments de la Gendarmerie Nationale et 03  ceux de l’Armée Malagasy d’ Ankazoabo sud  avec les membres de Fokonolona. En effet, les 52 bœufs volés ont été récupérés en totalité. La Brigade de la Gendarmerie Nationale d’Ankazoabo est saisie de l’affaire.
Les lignes vertes 119 et 305 sont toujours disponibles en cas d’urgence pour appeler la Gendarmerie Nationale et 017 pour la Police Nationale. Ces lignes restent ouvertes et gratuites 24 heures /24 et 7 jours /7 ;