Réunion des grands responsables des forces de l’ordre

Une réunion hebdomadaire des grands responsables de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale, et l’Armée Malagasy s’est tenue à la salle d’honneur du Commandement de la Gendarmerie Nationale sise au Toby Général Richard Ratsimandrava le 07 Octobre 2013 à 10 heures,dirigée par le GENERAL DE DIVISION, Commandant de la Gendarmerie Nationale,  le GENERAL DE DIVISION, Directeur Général des Planifications et Opérations auprès du Ministère des Forces Armée, le CONTROLEUR GENERAL DE POLICE, Directeur de la Sécurité Publique de la Police Nationale, et le GENERAL DE BRIGADE, deuxième adjoint du CEMGAM.

textes à côte

Tous les grands responsables au sein des trois entités avec leurs staffs respectifs étaient présents pour assister à cette réunion. Un rappel sur le renforcement de la sécurité des élections, sur le comportement du personnel et l’intensification de la recherche des renseignements. Le sujet concernant les vindictes populaires qui se sont déroulées sur l’ile de Nosy-Be étaient à l’ordre du jour. Tous les responsables ont été convaincus que les élections vont avoir lieu après les difficultés politiques constatées ces derniers temps. En gardant toujours la neutralité des forces de l’ordre durant l’élection, il a été conclu qu’elles ont le devoir de suivre scrupuleusement son évolution et sont prêtes à prendre toutes les dispositions nécessaires et mesures adéquates pour faire régner l’ordre et la sécurité publics avant-pendant et après les élections afin de protéger les personnes et leurs biens. Une cellule de veille composée des 03 forces a été mise en place au Toby Ratsimandrava et opérationnelle 24/24 heures dès aujourd’hui.

Une solidarité et une cohésion entre les 03 entités (GN-PM-AM), une action dissuasive et une vigilance ont été recommandées dans l’exécution de service par les grands responsables.

Concernant la sécurité sur le plan national, le bilan de la semaine a porté les faits suivants: 07 cas d’acte de banditisme ont été enregistrés dont 05 cas dans la capitale, 02 à Mahajanga. Les restes sont des rumeurs et dans le but de déstabiliser la moralité des citoyens.

En ce qui concerne la situation sécuritaire dans toute l’ile, la semaine écoulée a été marquée par une baisse de cas de Vol de bœufs: 15 contre 14 cas la semaine dernière avec 03 Fokonolona et 03 éléments des Forces de l’ordre tués. 04 Dahalo tués et 02 arrêtés. 1569 bœufs volés, 260 récupérés. Concernant le cas d’Acte de Banditisme: même cas comme la semaine dernière : 07 cas sur 07, avec 01 bandit blessé et 01 autre arrêté ; du côté Fokonolona : 06 tués et 01 blessé. On ne déploie aucun élément des Forces de l’Ordre blessé ou tué.

Voici quelques faits saillants de la semaine :

Le 29 septembre 2013, à Miarikofeno, Fokotany d’Antanetibe Commune Rurale d’Ambano, District d’Antsirabe II, une tentative de vindicte populaire suivie de rébellion s’est déroulée dans ce village. 01 individu auteur du vol de 02 bovidés a été surpris par le fokonolona. Vers 09h ,03 éléments du Poste Avancé de la Gendarmerie d’Andranomanelatra ont voulu récupérer ce malfrat pour nécessité d’enquête mais le fokonolona a refusé de livrer  ce malfaiteur et a jeté des projectiles contre eux. Vers 15h, des éléments de renforts de l’EMMO/REG Vakinankaratra ont effectué une manœuvre de dispersion, aboutissant à la libération de l’intéressé. En effet, 02 autres personnes proches de cet individu ont été blessées. La Compagnie de la Gendarmerie d’Antsirabe est saisie de l’affaire.

Le 29 septembre 2013, dans le Fokontany d’Ankilahila, Commune Rurale d’Ankazomiriotra, District de Mandoto, un vol de 79 bovidés commis par 15 dahalo armés de fusils de chasse a été enregistré dans ladite localité. La poursuite a été engagée par 04 éléments de la Gendarmerie locale avec le fokonolona. Grâce à eux les bœufs volés ont été récupérées en totalité. La Brigade de la Gendarmerie d’Ankazomiriotra est saisie de l’affaire.

Le 30 septembre 2013, à Mangarano dans la Commune Urbaine et District de Toamasina. Une découverte d’une bombe artisanale a été enregistrée. Le Service des opérations de la Circonscription de la Gendarmerie de Toamasina a été avisé par une personne de bonne foi sur la découverte de 03 bouteilles contenant de liquide inflammable montées avec des mèches sur une batterie près d’un Bungalow Finaritra. Une équipe de spécialiste dirigée par un Officier Supérieur de l’Armée s’est rendue immédiatement sur les lieux pour désamorcer et détruire ces engins explosifs. Aucun dégât n’a été déploré. La recherche des renseignements concernant ces bombes est faite par le Service des Recherches Criminelles de la Gendarmerie de Toamasina qui est saisie de l’affaire.

Les lignes vertes 017- 119 et 305 sont toujours disponibles en cas d’urgence pour appeler la Gendarmerie Nationale et pour la Police Nationale. Ces lignes restes ouverts 24 heures /24 et 7 jours /7 afin d’alerter à temps les Forces de l’ordre.

Photos