Réunion des grands responsables des forces de l’ordre

Une réunion hebdomadaire des grands responsables de la Gendarmerie Nationale, de la Police Nationale, ainsi que ceux de l’Armée Malagasy s’est tenue à la salle d’honneur du Commandement de la Gendarmerie Nationale sise au Toby Richard RATSIMANDRAVA le 23 septembre 2013 à 10 heures, dirigée par le GENERAL DE DIVISION, Commandant de la Gendarmerie Nationale, Le GENERAL DE DIVISION, Coordonateur Général des Programmes auprès du Ministère des Forces Armées, et le CONTROLEUR GENERAL DE POLICE, Directeur de la Sécurité Publique de la Police Nationale.

Tous les grands responsables au sein des trois entités avec leurs staffs respectifs étaient présents pour assister à cette réunion. Un rappel sur le renforcement de la sécurité des élections, comportement des personnels et l’intensification de la recherche des renseignements étaient à l’ordre du jour. Tous les responsables du pays ont été convaincu que les élections vont avoir lieu après les impasses politiques constatées ces derniers temps. Le coup d’envoi de la campagne électorale commencera demain selon le code électoral.

En gardant toujours la neutralité des forces de l’ordre face à la situation politique actuelle dans notre pays, il a été conclu qu’elles ont le devoir de suivre scrupuleusement son évolution et sont prêtes à prendre toutes les dispositions nécessaires et mesures adéquates pour faire régner l’ordre et la sécurité publics avant-pendant et après les élections afin de protéger les personnes et leurs biens. Une cellule de veille composée des 03 forces a été mise en place au Toby Ratsimandrava et opérationnelle 24/24 heures dès aujourd’hui.

Une solidarité et cohésion entre les 03 entités (GN-PM-AM), une action dissuasive et une vigilance ont été recommandées dans l’exécution de service.

Dans la capitale, l’ordre public n’a pas été touché malgré la marche pour la démocratie et la sécurité qui a eu lieu à Mahamasina le samedi dernier, 02 cas d’acte de banditisme ont été survenus dans les villages de Marobiby et Ampangabe. Les restes sont des rumeurs et psychoses dans le but de déstabiliser la moralité des citoyens.

En ce qui concerne la situation sécuritaire dans toute l’ile, la semaine écoulée a été marquée par une hausse de cas de Vol de bœufs: 15 contre 23 cas avec 03 Fokonolona blessés et 08 tués. 15 Dahalo tués et 05 arrêtés aucun élément de Force de l’ordre tué ni blessé. 1712 bœufs volés, 447 récupérés. Une baisse cas d’Acte de Banditisme: 08 cas contre 13, aucun bandit tué ni blessé mais 15 arrêtés ; du côté Fokonolona : 04 tués et 04 blessés, Aucun élément de Force de l’Ordre blessé ou tué.

A la une de l’actualité de la semaine était l’explosion d’une bombe artisanale qui a été survenue le 16 septembre 2013 vers 14 heures au domicile du nommé ANDRIAMALALA Ramanandraisoa Andry sis à Ambondrona, commune urbaine et District d’Antananarivo-ville. Ce dernier a été tué par l’exploitation d’une bombe artisanale alors que le propriétaire de la maison Monsieur KUANG Richard était encore à Toamasina. Actuellement, 06 individus ont été arrêtés. La recherche d’autres complices continue en vue de démanteler ce réseau de terrorisme.

Lors de la perquisition domiciliaire, des matériels suivants ont été saisis : – 01 TPH appartenant à l’auteur (Encore activé)- 01 AKM chinois- 01 silencieux de fabrication locale – 01 corps de grenade défensive russe – quelques bouchons allumeurs pour grenade défensive – 02 grenades lacrymogènes sans numéro – 47 munitions de 7, 62 mm – 07 munitions de 9 mm – 01 munition à blanc – 02 chargeurs AKM vide – 01 bâton d’intervention – 02 sabres Kung Fu – 01 Nu tchaku.

La Section des Recherches Criminelles à Fiadanana est saisie de l’affaire.

Les lignes vertes 017- 119 et 305 sont toujours disponibles en cas d’urgence pour appeler la Gendarmerie Nationale et pour la Police Nationale.

Photos